Toxic Night

Le temps d’une soirée, échangez sur un pan de l’héritage industriel de Lausanne, en compagnie de chercheur·e·s et d’habitant·e·s de quartiers pollués aux dioxines

Anonyme, Vue d’ensemble de la Cité, prise depuis l’Hermitage avec la cheminée fumante de l’usine d’incinération du Vallon au premier plan, photographie, 1967, coll. Musée Historique Lausanne, tous droits réservés. © Atelier de numération Ville de Lausanne.

Les habitant·e·s du centre-ville de Lausanne ont découvert au printemps 2021 que leurs lieux de vie étaient contaminés par des dioxines et furanes, présents en quantité importante dans les sols. Cette pollution a été causée par un ancien incinérateur, qui a brûlé plus de 2 millions de tonnes de déchets entre 1958 et 2005. Pour limiter l’exposition, les habitant·e·s des zones les plus touchées doivent désormais respecter des mesures de prévention : éviter l’ingestion accidentelle de terre, ne pas consommer d’oeufs ou de cucurbitacées (courges, concombres, etc.) produits sur place. L’impact sur la santé, historique et actuel, est incertain.

Après avoir échangé avec les habitant·e·s des quartiers impactés, une équipe interdisciplinaire de recherche UNIL – EPFL a passé au crible 60 années d’histoire dans le but de comprendre le contexte dans lequel cette contamination a eu lieu. Les données recueillies ont également permis de réaliser une modélisation de la pollution au cours des décennies passées, qui vient éclairer la carte actuelle de la pollution des sols.

Le temps d’une soirée d’échanges, la toxicologue Aurélie Berthet, le chimiste Florian Breider, la politiste Céline Mavrot et les historiens Alexandre Elsig et Fabien Moll-François reviennent sur la manière dont l’incinérateur du Vallon, jadis perçu sous le prisme du progrès, s’est révélé responsable d’une pollution des sols d’une ampleur inédite en Suisse. Au programme, des réponses aux deux questions de recherche définies en collaboration avec les habitant·e·s du Vallon et de la Cité : à quel moment les dioxines se sont-elles déposées sur les sols lausannois ? Et pourquoi cette pollution est-elle restée invisible jusqu’en 2021 ? Lors de l’apéritif et du repas qui suivent, discutez librement avec les expert·e·s – mais aussi avec des habitant·e·s – des liens entre santé et environnement, des choix passés et de leurs conséquences, des enjeux de prévention et de justice environnementale.

L’éprouvette

Organisateur de l'événement

Infos pratiques

bubble_chart
Rencontres et Événements
textsms
DurabilitéSanté
today
27.03.2024
schedule
18h-19h (+ apéritif et repas)
timer
1h + apéritif et repas
place
Théâtre du 2.21, Rue de l’Industrie 10, 1005 Lausanne
credit_card
Gratuit (prix libre pour le repas), sur inscription
accessibility
Adultes
face
15 - 18 ansAdultesSeniors

Chercheur·e·s UNIL et intervenant·e·s impliqué·e·s

  • Aurélie Berthet, Département Santé, Travail et Environnement, Unisanté ; Faculté de biologie et de médecine, UNIL
  • Florian Breider, Laboratoire central de l’environnement, EPFL
  • Alexandre Elsig, Collège des Humanités, EPFL
  • Céline Mavrot, Institut des sciences sociales, Faculté des sciences sociales et politiques, UNIL
  • Fabien Moll-François, Département Santé, Travail et Environnement, Unisanté, affilié UNIL ;
    Collège des Humanités, EPFL

Partenaires

  • Association des Amis de la Cité
  • Association de Quartier du Vallon
  • Théâtre 2.21