window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-5PHH5FX2PX');

Le goût amer, une histoire de génétique

Venez tester votre sensibilité à l’amertume en utilisant des techniques de biologie moléculaire.

© timsa / Canva

Saviez-vous que notre goût (ou notre dégoût) pour l’amertume des brocolis ou des choux de Bruxelles est inscrit en partie dans nos gènes ? Vos élèves vont explorer leur propre ADN à l’aide de techniques de biologie moléculaire pour comprendre le mécanisme d’une partie de cette perception de l’amertume, notamment en testant leur sensibilité au PTC, une substance particulièrement amère.

La PCR – technique dont on a beaucoup entendu parler durant la récente pandémie de COVID-19 et qui est réalisée durant cette activité – permet d’avoir accès aux informations contenues dans son génome, comme sa couleur de cheveux ou encore ses risques de développer certaines maladies génétiques. Dès lors, voudriez-vous tout lire dans votre génome ? Ou ces informations font-elles peur ? Quelle utilisation en faire une fois dévoilée ? Et par qui ? Cet atelier est l’occasion de débattre des enjeux éthiques de l’analyse génomique.

L’éprouvette

Organisateur de l'événement

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
Génétique
today
Dates au choix
timer
3h30
place
Dans votre établissement scolaire · À l'UNIL - Labo L'éprouvette
accessibility
Scolaires
face
AdultesDegré secondaire II

Prérequis

Si possible, connaître la structure de l’ADN, les enzymes de restriction et la PCR

Objectifs pédagogiques

  • Réaliser une expérience de biologie moléculaire sur son propre ADN
  • Comprendre la PCR, une méthode de biologie moléculaire d’amplification de l’ADN in vitro
  • Se questionner sur les analyses du génome, les intérêts, les limites, les risques et les enjeux éthiques