window.dataLayer = window.dataLayer || []; function gtag(){dataLayer.push(arguments);} gtag('js', new Date()); gtag('config', 'G-5PHH5FX2PX');

À l’école des Anciens

Apprenez à argumenter et à convaincre à la manière des Grecs et des Romains !

© piqsels.com-id-fobod

Ulysse, Démosthène, Cicéron : des noms qui évoquent la puissance de l’éloquence.

Dans l’Antiquité, l’art de la parole occupait une place prépondérante. Pour maîtriser cet art, les Anciens avaient imaginé une série d’exercices qui formaient à la rhétorique de façon à la fois ludique et rigoureuse.

À travers ces exercices, les élèves apprenaient à :

  • s’exprimer clairement, avec force et élégance
  • déployer leur imagination
  • rechercher les bons arguments
  • structurer leur discours
  • développer leur sens critique
  • mais aussi à se décentrer et à faire preuve d’empathie

L’atelier pratique « À L’école des Anciens » transpose les exercices antiques à l’époque moderne pour développer les capacités argumentatives et persuasives, orales et écrites, des élèves.

À la manière des Grecs et des Romains – mais en français – vos élèves pratiquent les exercices antiques sur des sujets mythologiques ou sur des sujets liés à l’actualité. Ils et elles apprennent à composer des fables, des éloges paradoxaux, des comparaisons, des descriptions, des discours contradictoires, et sont progressivement amené·e·s à les déclamer.

L’éprouvette

Organisateur de l'événement

Infos pratiques

bubble_chart
Ateliers scientifiques
textsms
AntiquitéGrec et LatinHistoireLangues et communicationLittérature
today
Dates au choix
timer
1h30
place
Dans votre établissement scolaire · À l’UNIL - Forum L’éprouvette
credit_card
Gratuit pour les écoles vaudoises / Consulter notre politique tarifaire
accessibility
Scolaires
face
Degré secondaire IDegré secondaire II
groups
6 à 24 participant·e·s

Objectifs pédagogiques

  • améliorer l’expression orale et écrite
  • développer les capacités argumentatives et persuasives
  • développer le sens critique

Chercheur·e·s UNIL

  • Danielle Van Mal-Maeder, Institut d’archéologie et des sciences de l’Antiquité (ASA) et Centre de linguistique et des sciences du langage (CLSL), Faculté des lettres